toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Economie

Accueil > Economie

Automobile : à truand, truand et demi
Décidément ces derniers temps, la collaboration des JV sino-étrangères semblent très difficile. Après les déboires du géant alimentaire Danone avec son partenaire Wahaha, l'américain Visonary Véhicules fait les frais d'une trahison du constructeur automob
04/08/2008



En 2004, la mariée était belle, cette joint-venture signée entre Malcolm Bricklin et Chery, le constructeur de Wuhu, (Zhejiang).

Avec son réseau de Visionary Vehicles, le businessman flamboyant se faisait fort d'inonder le marché américain des voitures low cost de Chery. Importateur de Yugo, Fiat et Subaru, Bricklin était orfèvre en la matière. Peu regardant sur l'origine douteuse des modèles du partenaire, il prétendait en importer 250.000 dès 2007, moyennant 200 millions de dollars d'investissements de ses revendeurs franchisés. Trois ans plus tard, ce seraient 1 million de voitures qu'il écoulerait, en faisant 1,1 milliards de dollars de profits, grâce à son prix plus bas de 30% en moyenne.

Mais fin 2006 tout à trac, Chery tourne casaque, et s'en va à la concurrence Chrysler, avec armes et bagages : adieu, veau, vache, cochon, couvée ! A présent, Bricklin accuse le Chinois de l'avoir trompé de n'avoir feint leur coopération que pour attirer les grands du secteur : un Chrysler, un pied dans la tombe, ne pouvait pas laisser le Chinois pénétrer sur son marché -sauf comme son partenaire, produisant ses propres voitures sous licence, créant une synergie entre qualité américaine et bas prix chinois, ce qu'ils ont fini par convenir, sur le dos de Bricklin. Au tribunal, Bricklin accuse aussi Chery d'avoir soudoyé un de ses employés pour obtenir son plan d'investissement. Dindon de la farce, il réclame entre autres les 26 millions de dollars qu'il avait placé dans l'affaire. Le seul gagnant, en finale, pourrait être Chery : si dans quelques années, il lâche Chrysler, une fois sa technologie acquise, son marché phagocyté !

Depuis le 1er aout, Le Vent de la Chine a mis en ligne un blog quotidien et décalé sur les Jeux Olympiques, avec le regard d'Eric Meyer: http://www.leventdelachine.com/blog.php

Eric MEYER

   




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english