toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Histoire

Accueil > Histoire > Les dynasties chinoises


Qin, la première dynastie impériale
Quatrième grande dynastie de l'histoire de Chine, le règne des Qin dura de 221 jusqu'à 207 avant Jésus Christ. Cette dynastie permit au prince Zheng de Qin de se proclamer «huangdi» c'est-à-dire Auguste Souverain.
22/09/2007


La Grande Muraille, une merveille née sous la dynastie Qin
crédits : Nicolas Jucha




C'est de là que vient son nom Qin Shi Huangdi, le premier empereur de Chine. Durant ces quatorze années, Qin Shi Huangdi annexa les royaumes du pays, allant du Sichuan au Lanzhou, en passant par le Yunnan, Guizhou et jusqu'au fleuve rouge. La capitale du pouvoir de Huangdi était Xianyang à l'ouest de Xi'an.

A l'origine de l'unification de la Chine

Cette dynastie a été novatrice parce qu'elle a unifié le pays administrativement et politiquement en créant l'Empire chinois. C'est à cette époque que commença la construction de la Muraille de Chine pour protéger les frontières nord du pays. Cette unification obligea le gouvernement à diviser le pays en trente-six provinces gouvernées par des fonctionnaires. D'ailleurs, ceux-ci n'étaient plus nommés à l'hérédité mais au mérite, cassant la tradition de la dynastie Zhou.

Le règne de Huangdi était sanguinaire et totalitaire. Tout d'abord parce que l'unification a été brutale, entraînant la mort de milliers de chinois. Ensuite, il a ordonné de brûler tous les livres des écoles de philosophie en 213 avant Jésus Christ. Enfin, il a fait enterrer vivant les érudits ou les a envoyé travailler à la Grande Muraille.

Développement des communications, lutte contre les lettrés

Malgré cela, son gouvernement a fait cesser une guerre de près de cinq siècles entre les sept royaumes (appelés «les royaumes combattants»). Il a développé des voies de communication, édifié des mausolées impériaux et des palais. De plus, il a créé un réseau routier à trois voies, en hauteur, pour éviter les inondations. Ces voies reliaient la capitale Xianyang aux différentes provinces de Chine. On lui attribue aussi l'unification des poids et des mesures, la découverte de la monnaie et le développement des langues et de l'écriture.

C'est en -210 que Qin Shi Huangdi mourut. Il a été enterré dans une tombe immense avec ces soldats. C'est la découverte faite par un paysan chinois en 1974 qui permit de voir qu'il y avait plus de 6400 fantassins enterrés avec lui. Sa peur de la mort le poussa a être accompagné dans son passage vers l'au delà par ces soldats et leurs chevaux.

La dynastie d'un seul empereur

Après sa mort, le second empereur, appelé Er Huangdi («er» signifie deux) a été mis sur le trône. Mais il n'a pas su stopper les révoltes grandissantes dans le pays. Celles-ci étaient dues aux taxes et à la manière brutale dont avait été unifié l'Empire. Suite à ces émeutes, le pays se démembra et le fondateur de la dynastie Han, Gao Zu, en profita pour prendre le pouvoir. Trois ans après la mort du fondateur Qin Shi Huangdi, la dynastie Chine disparaissait.

De son fondateur, il reste aujourd'hui l'image d'une homme qui a tenté d'éradiquer la classe des lettrés, et auquel le leader de la Révolution culturelle, Mao Zedong, n'avait pas hésité à se comparer.

Céline Tabou

   



A lire également :

La dynastie Zhou (16/09/2007)
La Dynastie Shang (08/09/2007)
La dynastie Xia (01/09/2007)
Histoire de la Chine : au départ était le néolithique... (25/08/2007)




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english