toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Histoire

Accueil > Histoire > Les dynasties chinoises


La dynastie Zhou
En régnant de -1122 à -221 avant J.C., la dynastie Zhou s'est inscrite comme la plus longue de l'histoire chinoise. Fondée par Wu Wang, plus couramment appelé Wen, elle avait son gouvernement à Hao, près de l'actuelle Xi'an.
16/09/2007


Le Yi Jing, l'un des cinq grands classiques chinois, serait né sous la dynastie Zhou



Fondée sur les bases de la dynastie Shang, elle s'est développée grâce à l'utilisation du bronze. Mais en plus de cela, elle a apporté une vieille tradition portant sur l'hérédité. Les Zhou n'ont pas mis de côté les bases de la civilisation Shang car ils ont gardés l'art, l'artisanat, la religion et l'organisation sociale.

L'abolition des sacrifices humains a été ajoutée aux traditions de la religion Shang, basée sur le culte des ancêtres. Ils ont également apporté leur propre culte céleste : les Zhou pensaient que le Ciel donnait aux rois leur légitimité. C'est ainsi que Wu Wang justifia sa violente prise de pouvoir sur le dernier roi de la dynastie Shang.

L'économie de la société Zhou était basée sur l'agriculture. D'ailleurs, la maîtrise de la fonte du fer permit de faire de meilleurs outils et ainsi développer l'agriculture. Les terres étaient cultivées par des familles paysannes qui subvenaient aux besoins des dirigeants de la dynastie. Le territoire Zhou a été séparé de façon minutieuse même si celle-ci paraissait indéterminée.

La société Zhou était hiérarchisée. Des familles nobles, ayant hérité leur noblesse des dieux, exerçaient un pouvoir militaire et religieux sur les monceaux de terrains qu'elles gouvernaient. Il y avait des vassaux qui recevaient du seigneur une légitimité pour gérer la propriété. Puis les domestiques en bas de l'échelle sociale.

Les Zhou occidentaux (-1122 à -221)

Originaire de la Chine de l'ouest, les Zhou occidentaux vivaient de pêche et de chasse. Cette période de la dynastie Zhou s'étend de -1122 à -771. Elle regorge de mythes et de légendes contant les exploits de la «Mère, reine de l'Occident». C'est une déesse des épidémies commandant les démons de la peste. Mais aussi la légende des «Quatre loups blancs et des quatre cerfs blancs». La monte du cheval a bouleversée le monde des Zhou, entraînant une expansion de l'économie et une stratégie militaire plus innovante. C'était un état féodal à part entière, la terre royale était au centre, entourée par les domaines des vassaux, plus petits, eux-mêmes limitant d'autres états plus petits encore.

Le déplacement de la dynastie Zhou à Luoyi est dû à la prise de Hao par le comte Shen, suivit par la mort du roi You Wang. Le comte Shen s'est allié avec les Quanrong (peuple indo-européen) parce que le roi You chassât sa fille et son petit fils. You était amoureux d'une femme dénommée, Baosi. Il fit en sorte que son fils devienne le descendant de la lignée Zhou.

Les empereurs de la période -1122 à -771 :

Wenwang (-1122/-1122)
Wuwang (-1122/-1110)
Chengwang (-1110/-1078)
Kangwang (-1078/-1052)
Zhaowang (-1052/-1001)
Muwang (-1001/-946)
Gongwang (-946/-934)
Yiwang (Ji Jian) (-934/-909)
Xiaowang (-909/-894)
Yiwang (Ji Xie) (-894/-878)
Liwang (-878/-827)
Xuanwang (-827/-781)
Youwang (-781/-771)

Les Zhou orientaux (-771 à -221)

Le pouvoir royal est défaillant, les vassaux prennent leur «indépendance». On voit apparaître de grandes principautés qui s'allient uniquement pour chasser les nomades de leurs terres. Le pays est désorganisé, il perd toute sa hiérarchisation et son organisation sociale. De nombreuses guerres se déroulent sur le pays, affaiblissant le pouvoir royal.

La période des royaumes combattants dure de -403 à -221, fin de la dynastie Zhou. Cette période marque la décision de diviser la Chine en parcelles particulières. Chaque territoire est gouverné par un fonctionnaire, ce qui montre l'importance de l'administration et les villes prennent de plus en plus de poids dans le pays.

La désorganisation du pays pousse le prince Zheng, le fondateur de la dynastie Qin, à annexer les sept états séparés : Chu, Han, Lu, Qi, Qin, Song, Teng, Wei, Yan, Zhao, Zhou et Zou. Cette unification est le coeur de la dynastie Qin.

Empereurs de la dynastie Zhou-Orientaux

Pingwang (-771/-719)
Huanwang (-719/-696)
Zhuangwang (-696/-681)
Xiwang (-681/-676)
Huiwang (-676/-651)
Xiangwang (-651/-618)
Qingwang (-618/-612)
Kuangwang (-612/-606)
Dingwang (-606/-585)
Jianwang (-585/-571)
Lingwang (-571/-544)
Jingwang (-544/-519)
Jingwang (-519/-475)
Yuanwang (-475/-468)
Zhendingwang (-468/-440)
Kaowang (-440/-425)
Weiliewang (-425/-401)
Anwang (-401/-375)
Liewang (-375/-368)
Xianwang (-368/-320)
Shenjingwang (-320/-314)
Nanwang (-314/-256)


Céline Tabou

   



A lire également :

Qin, la première dynastie impériale (22/09/2007)
La Dynastie Shang (08/09/2007)
La dynastie Xia (01/09/2007)
Histoire de la Chine : au départ était le néolithique... (25/08/2007)




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english