toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Diaporamas

Accueil > Diaporamas

Xidan, un exemple de la démesure chinoise
La Chine est définitivement une société de consommation, et Xidan en est la preuve. Situé au coeur de Pékin, le lieu est l'une des places les plus populaires de la capitale question shopping. Un conseil : n'y allez pas le week-end !
03/09/2007


Voir le diaporama

Positionné à l'ouest du centre ville pékinois, et accessible par la station de métro du même nom, Xidan est l'une des preuves s'il en est que la Chine est un énorme marché. Plus populaire, surtout question prix, que le centre commercial de Wangfujing (Voir le diaporama sur Wangfujing), Xidan attire le public en masse.

Un centre commercial populaire

Sur place, on peut trouver un peu tout et n'importe quoi : vêtements, cosmétiques, bijoux, et bien sûr restaurants. Les grandes enseignes occidentales telles Nike, Adidas ou encore Puma y ont bien évidemment pignon sur rue, mais elles doivent cohabiter avec les grandes marques «made in China», lesquelles proposent logiquement des prix plus accessibles.

Xidan, c'est un peu le Wangfujing du pauvre, du moins le pauvre qui a quand même un salaire confortable à dépenser à la fin du mois.

En ce dimanche 2 septembre, le lieu est noir de monde. Vu d'en haut, on dirait presque une fourmilière. L'explication est simple : le jour du seigneur, comme en Europe, prend petit à petit le rôle officiel de journée de repos dans la société chinoise. Du coup, les gens se précipitent dans les magasins pour trouver une bonne affaire ou le dernier produit à la mode.

Un excellent espace publicitaire

Pour qui fuit les marées humaines, mieux vaut donc venir en semaine, moment où l'affluence est relativement moindre bien qu'elle reste considérable en comparaison avec ce qui peut se voir en France.

De nombreux bus se rendent à ce centre commercial, qui conclut du nord au sud une longue allée de magasins partant de la station Jishuitan (nord ouest du centre ville de Pékin). Sur les façades des immeubles, on peut voir de grands panneaux publicitaires.

Nike mise sur la popularité de la NBA avec l'effigie géante d'un basketteur américain. Adidas préfère jouer la carte du patriotisme avec les joueuses de l'équipe chinoise de football, qui tenteront en septembre de remporter la Coupe du monde sur le sol chinois.

Les vendeurs de cosmétiques, dont beaucoup de marques françaises, ne sont pas en reste : des portraits de jolies femmes vantent les mérites des produits pour la peau dont raffolent les jeunes chinoises...

Des boulangeries qui se prétendent françaises

Vu de l'intérieur, les allées marchandes de Xidan ressemblent à ce que l'on peut trouver à l'intérieur de nos frontières. Cependant, certains détails changent, comme la présence de boulangeries dont certaines se réclament françaises. Un nom de façade car les produits proposés n'ont rien de vraiment hexagonal.

Sans conteste, Xidan vaut le détour par le grand nombre et la variété de ses magasins. Cependant, s'il est facile de s'y rendre vu la multitude de bus qui y passent, plus difficile est d'en ressortir : il vous faudra batailler pour gagner votre place dans les transports publics... Sauf miracle elle ne sera d'ailleurs pas assise...

Nicolas Jucha

   




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english