toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Cinéma

Accueil > Cinéma

En Chine, les cinémas gagnent du terrain
Longtemps en manque de popularité et loin des habitudes de la population, aller au cinéma commence à avoir la côte en Chine. Résultat : les revenus du Box-Office sont en hausse, et le marché du 7e art devient de plus en plus rentable.
27/08/2007


Tigre et Dragon, l'un des succès majeurs du cinéma chinois



Si en Occident, aller au cinéma le vendredi ou le samedi soir est tout ce qu'il y a de plus naturel, il n'en est pas de même du côté de l'Empire du milieu. Mais la donne, selon les derniers chiffres du Box-Office chinois, serait en train de changer.

Aller au cinéma en Chine est moins dans les moeurs qu'en Occident

Jusqu'à présent, et de l'avis même de nombreux jeunes chinois, aller au cinéma ne comportait que peu d'utilité et ne pouvait rivaliser avec le confort et la gratuité d'un bon VCD (le format actuellement dominant en Chine) à la maison.

Se rendre au dianying yuan (le cinéma en chinois mandarin) servait surtout aux amoureux inaugurant leur premier rendez-vous ou aux réels fans d'un film, d'un acteur ou d'un réalisateur particulier.

Depuis plusieurs années, force est de constater que la tendance est à une popularisation progressive des cinémas en Chine. Les chiffres le prouvent : cette année, les revenus des cinémas chinois pourraient atteindre les 3 milliards de yuans (un peu moins de 300 millions d'euros), contre deux milliards en 2005 et 2,6 milliards en 2006. Il ne s'agit pour le moment que d'une estimation basée sur le fait que 1,2 milliards de yuans ont déjà été enregistrés pour le premier semestre 2007.

La rude concurrence d'internet et du piratage

Selon le Beijing News, une centaine de nouveaux cinémas ont ouvert cette année à travers le pays, signe d'un engouement nouveau pour le 7e Art, ou du moins l'habitude de se rendre dans les salles.

Car même si Pékin s'en défend, l'un des principaux concurrent du grand écran jusqu'à présent en Chine a été le piratage. En effet, entre pouvoir visionner librement les films récemment sortis sur nombre de sites internet, ou bien acheter à coûts infimes des copies illégales, la jeunesse chinoise a d'autres alternatives moins coûteuses que de payer sa place.

De plus, il s'agit là d'un phénomène nouveau que les anciennes générations, éduquées sous le règne de Mao Zedong, n'ont pas connu et ne semblent pas disposer à adopter. Car si les plus jeunes sont attirés par tout ce qui s'apparente de près ou de loin à l'Occident, les «anciens» sont plutôt du type conservateurs sur le plan culturel et du mode de vie.

Les progrès du cinéma chinois, l'un des moteurs de l'évolution

La hausse globale des revenus, conséquence directe de la croissance économique, apporte sans aucun doute sa pierre à l'édifice concernant l'augmentation des recettes du Box-Office chinois. Toujours assez chère pour le Chinois lambda, la place de cinéma devient néanmoins de plus en plus accessible.

Enfin, il faut associer à cette montée en puissance la qualité actuelle des films «made in China.» Si Bruce Lee, bien que produit à Hong Kong, avait ouvert une porte entre la Chine et l'Occident grâce à ses films d'arts martiaux avant d'être relayé par les Jackie Chan, Jet Li et consorts, le cinéma chinois affiche des progrès de plus en plus nets.

De nombreux films chinois qui ont su conquérir l'Ouest se sont également imposés dans l'Empire du milieu. Le registre du film d'action n'est pas le seul concerné, la comédie, les thèmes dramatiques ayant également été touchés par cette progression.

Les réalisateur locaux, par exemple Wang Chao (Voiture de luxe) ou Zhang Yimou (Curse of the Golden Flower), sont de plus en plus reconnus sur le plan international, ce qui a incontestablement servi les intérêts du cinéma en Chine. Les films chinois les plus populaires, en termes de recettes aux guichets en Chine, devancent d'ailleurs les plus grands blockbusters étrangers que sont Spiderman 3, Harry Potter ou Transformers...

Nicolas Jucha

   




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english