toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Interviews

Accueil > Interviews

Entretien avec les fondateurs de Paris-Beijing Photo Gallery
Il y a une dizaine de jours, nous vous présentions la Paris-Beijing Photo Gallery, située au nord-est de Pékin et fondée par deux jeunes français. Petit entretien avec ces derniers...
11/06/2007



crédits : Nicolas Jucha




La photographie, l'art contemporain, la Chine... A priori trois sujets bien différents, mais qui ensemble, peuvent donner un cocktail détonant... La Paris-Beijing Photo Gallery est un peu le résultat de ce mélange : de la photographie artistique en Chine, plus précisément à Pékin.

Pourquoi monter un tel projet en Chine ? Avec quelles intentions ? Et qui sont ces deux jeunes français qui ont osé ce pari artistique sur Pékin ? Flore Sassigneux et Romain Degoul nous livrent leurs réponses...

Toute la Chine : Bonjour Flore et Romain, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Toute la Chine ?

Romain Degoul : j'ai 30 ans, avant d'ouvrir la Paris-Beijing Photo Gallery, j'ai passé plusieurs années à parcourir le monde. Je suis né à Paris, et suis diplômé en droit. C'est au fil de mes rencontres que la photographie est venue s'immiscer dans ma vie. Au moment de choisir entre le métier d'avocat et celui de photoreporter, ce dernier s'est imposé à moi comme une évidence, un nécessité.

De la Tanzanie au Japon, en passant par le Cachemire, la Palestine, le Laos, l'Inde... je ne me suis jamais déplacé sans mes appareils photo. En 2003, je suis rentré à l'agence RÉA, agence française de photographie basée à Paris.

Flore Sassigneux : je suis née à Paris en 1978. Je suis diplômée des Langues'O en chinois depuis 2004, et me suis dans un premier temps spécialisée dans le documentaire indépendant chinois. Grâce à de belles rencontres, j'ai créé l'association franco-chinoise Arsinica (www.arsinica.net), vouée à promouvoir l'art contemporain chinois entre la France et la Chine.

En partenariat avec d'autres associations, Arsinica a monté «Vision de France» en juin 2006 (premier festival de documentaires français à Pékin, projections en plein air et à la Cinémathèque de Pékin?)et «Shadows» (Festival de cinéma indépendant chinois) à Paris en octobre 2006, puis à Lyon en mai 2007).

Lorsque Romain et moi sommes venus à Dashanzi pour la première fois en 2002, nous avions été charmés par ce lieu surprenant. Dashanzi était à mes yeux incontournable pour mieux appréhender l'évolution de la société chinoise. Ainsi en 2005, nous sommes revenus a Pekin pour nous y installer. Lorsque l'occasion s'est présentée de trouver un espace à Dashanzi, nous n'avons pas hésité. Au départ, l'idée d'ouvrir une galerie de photos en Chine était partie d'un rêve, une idée un peu folle...

TLC : Avec vos propres termes, pouvez-vous présenter dans les grandes lignes ce qu'est Paris-Beijing Photo Gallery ?

Paris-Beijing Photo Gallery c'est avant tout de la photographie contemporaine et la découverte de nouveaux talents, en particulier chinois. Nous proposons des expositions thématiques mettant en relation les travaux de photographes de nationalités différentes. C'est un moyen pour nous de confronter des visions, des points de vue, des cultures, et de créer un échange.

TLC : Comment la réalisation d'un tel projet a été rendue possible ?

Beaucoup de chance, de belles rencontres, du travail, beaucoup de travail, de la patience, et surtout : de la passion...

TLC : Aujourd'hui, quelle est l'affluence moyenne de cette galerie chaque semaine ?

La fréquentation en moyenne par semaine doit être de 1000 personnes. Parfois 2000, parfois 500? Les 2/3 sont des promeneurs chinois. Les autres sont occidentaux, coréens et de plus rares japonais.

TLC : Pourquoi avoir choisi de créer cette galerie en Chine, et plus particulièrement à Pékin ?

Nous ne nous sommes pas posé la question. Tout s'est passé très vite. C'était comme une évidence. Nous aimons Pékin.

TLC : Avez-vous un message à faire passer à d'éventuels artistes photographes qui seraient intéressés par votre galerie ?

Passez nous voir ou envoyez-nous un mail !

TLC : Que peut-on vous souhaiter pour l'avenir de Paris-Beijing Photo Gallery ?

A nos visiteurs d'en juger...

www.parisbeijingphotogallery.com


A bientôt pour de nouvelles interviews sur Toute la Chine.

Nicolas Jucha

   




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english