toute la chine, histoire, géographie et actualité de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, événements historiques, muraille de chine
chine .  .  .   
Histoire .  Géographie .  Interviews .  Politique .  Eco .  Culture .  Société .  Education .  Tourisme .  Cinéma (+) .  Histoire .  Science .  Sport .  Liens (+) .  Forum .  Contacts


NEWSLETTER Votre e-mail  
 Education

Accueil > Education

Un diplôme national pour l'acupuncture en France, un grand pas pour la médecine traditionnelle chinoise
Du 1er au 3 février derniers, Gilles de Robien s'était rendu en Chine. Le ministre français de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche a signé plusieurs accords et annoncé la création d'un diplôme d'acupuncture français.
15/02/2007






Dès le 1er février, l'officiel français avait signé des accords avec le ministre chinois de l'Education, Zhou Ji, sur la reconnaissance mutuelle des études et des diplômes entre la France et la Chine.

Les objectifs, après des accords similaires signés en 2003 à l'occasion des années croisées Chine-France, étaient de remettre à jour ces engagements suite aux évolutions du système universitaire français, et de permettre une plus grande mobilité des étudiants entre les deux pays.

Un autre sujet abordé pendant la visite du ministre français a été l'enseignement de l'acupuncture, l'un des aspects les plus réputés de la médecine traditionnelle chinoise. Les autorités chinoises souhaitaient une meilleure prise en compte de l'enseignement de la médecine traditionnelle chinoise et en particulier de l'acupuncture dans les établissements universitaires français.

Un protocole d'accord a été signé pour une coopération dans ce domaine, et un diplôme national devrait voir le jour lors de la prochaine rentrée universitaire. Il sera accessible aux docteurs en médecine après deux ans d'études spécialisées dans une université habilitée à le délivrer.

Jusqu'à présent, seul un diplôme interuniversitaire existait. «En France, comme dans beaucoup de pays européens, l'acupuncture est l'objet d'un très grand intérêt de la communauté scientifique, mais aussi du grand public» avait indiqué monsieur de Robien, soulignant néanmoins le développement anarchique de cette pratique en raison de l'absence de bases universitaires.

La création d'un diplôme en acupuncture marque un virage important dans la reconnaissance de la médecine traditionnelle chinoise, de plus en plus en vogue en France comme dans nombre de pays occidentaux : «La Chine a beaucoup à nous apprendre. L'approche intellectuelle, propre à la médecine chinoise donne aussi l'occasion à nos facultés de médecine d'explorer de nouveaux modes de pensée et de nouvelles pratiques thérapeutiques» a notamment souligné le ministre français.

L'accord de coopération sur l'enseignement de l'acupuncture entre la France et la Chine impliquera que cette dernière apportera aux responsables universitaires français tout le concours scientifique nécessaire à la réalisation, au développement et à l'évaluation de l'enseignement de cette discipline.

Nicolas Jucha

   




Lire les autres brèves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  géographie  actualité  livres  musique en chine,  cinéma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english